Pourquoi acheter un tapis d’Orient ?

Accroché au mur ou trônant fièrement dans le salon, le tapis oriental est un accessoire de déco très tendance. On les retrouve de plus en plus dans les lofts modernes, les appartements design et les maisons familiales contemporaines.

Un accessoire déco devenu indispensable

Il semble difficile aujourd’hui d’imaginer son salon sans tapis. L’ère du cocooning scandinave a sans aucun doute renforcé l’intérêt des décorateurs pour cet objet. À l’approche de la saison froide, il apporte de la chaleur à une pièce spacieuse et éclairée. Dans les magazines de décoration, le margoum arabo-berbère est de plus en plus utilisé comme tapis de sol. La variété de couleurs et des motifs apportent une touche de modernité salvatrice au tapis oriental.

Aujourd’hui, il a deux usages principaux : recouvrement du sol ou décoration murale assurant un aspect visuel et esthétique au salon. Il s’intègre parfaitement dans un style industriel, avec du mobilier de récup, en version ethnique ou minimaliste ….

Une longévité remarquable

La qualité des tapis faits main est indéniable. Les modèles traditionnels traversent les années sans subir d’importants dégâts. Leur durée de vie d’un fait main est plus longue notamment grâce aux matériaux très résistants et à des techniques de tressage très spécifiques. Cette longévité peut être prolongée grâce à un entretien régulier des fibres naturelles.

Un investissement sûr

Le tapis oriental traditionnel noué à la main depuis plus de 1500 ans est très onéreux. Un exemplaire de tapis nomade peut coûter jusqu’à plus de 30 000 euros. Il faut donc le considérer comme un investissement qui peut être très rentable, car s’il est correctement entretenu, il peut augmenter de valeurs au fil des années. Le tapis le plus cher est parti aux enchères à 33.8 millions de dollars en 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *