Le nettoyage de tapis : un art ancestral et des techniques modernes

Qu’il soit ancien ou récent, le tapis noué à la main est un objet précieux, parfois même une pièce de collection pour son propriétaire. Il est donc normal d’en prendre grand soin en le nettoyant régulièrement. Or, le nettoyage de tapis ne doit pas être réalisé n’importe comment ni par n’importe qui puisque la moindre erreur pourrait endommager définitivement le tapis.

Le nettoyage de tapis, un art ancestral ?

Le nettoyage de tapis est considéré comme un art ancestral qui, comme les techniques de nouage, se transmet uniquement de génération en génération. Chaque famille possède même ses petites astuces et ses petits secrets pour un résultat impeccable.

Les tapis berbères et les tapis orientaux tissés ou noués à la main sont fabriqués avec de la laine naturelle de haute qualité. Le principe du nettoyage de tapis traditionnel est donc de respecter et préserver les caractéristiques de cette fibre naturelle, quelle que soit son origine.

Dans les tribus nomades, les kilims et les tapis avaient une place centrale et faisaient partie de leur quotidien. Chaque famille en possédait au moins une, car le tapis présentait de multiples avantages. Il avait d’excellentes propriétés d’isolation phonique et thermique, il était à la fois confortable et servait de décor dans les yourtes.

Afin de préserver leur tapis le plus longtemps possible, ils ont donc développé plusieurs techniques ancestrales pour nettoyer leur Ghashghai, leur kashkuli, leur Boukhara et leur baloutche.

La tradition ancestrale était donc de les laver régulièrement pour les débarrasser des saletés et en raviver les couleurs. Les machines de lavage n’existant point, c’est à grandes eaux que les hommes et les femmes berbères lavaient leurs tapis.

Pourquoi nettoyer son tapis ?

L’hygiène de la maison est extrêmement importante pour tout le monde. Le nettoyage des objets que l’on utilise au quotidien est nécessaire pour préserver la santé des occupants. Le tapis fait partie de ces objets qu’il est important de nettoyer.

En effet, les tapis qu’ils sont en fibres naturelles ou synthétiques peuvent contenir de nombreux microbes et bactéries sans parler de la poussière qui s’incruste profondément dans les fibres. Ces particules et germes sont présents dans l’air bien sûr, mais peuvent aussi être transportés par les chaussures et les chaussons. Le lavage en profondeur de votre tapis doit donc être programmé à intervalles réguliers. Généralement, cette opération doit se faire tous les 4/5 ans.

L’autre ultime raison pour nettoyer votre tapis est qu’il fait partie de votre décor intérieur. Il se doit donc d’être parfaitement propre et sans tâches, car c’est souvent la première chose que vos invités remarquent en entrant chez vous. Certaines tâches étant plus tenaces que d’autres, les remèdes de grand-mère fonctionnent rarement voire même pas du tout. Le lavage traditionnel de tapis sert donc également à se débarrasser de cette trace de nourriture ou des auréoles.

Qu’on le veuille ou non, le velours du tapis peut au fil du temps perdre sa brillance, son soyeux, sa souplesse et même avoir des odeurs. Le lavage de tapis permet de résoudre tous ces problèmes en même temps. En ravivant les couleurs de votre tapis ancien, vous ne prolongez pas seulement sa durée de vie, mais vous lui donnez également une seconde jeunesse.

Les tapis stockés doivent-ils être nettoyés ?

Vous avez rangé votre tapis dans un garde-meuble ou dans la cave ? Ne l’y laissez pas moisir éternellement. Même si vous en avez pris grand soin, il est essentiel de le nettoyer le moment venu. Les animaux nuisibles sont les plus grands ennemis du tapis ancien après l’humidité. Le nettoyage est donc l’occasion de vérifier que votre tapis ne soit pas infesté par les mites ou n’ait pas été grignoté par les souris. Procédez au lavage pour appliquer un traitement anti-mites et anti mauvaises odeurs.

Les différents procédés de nettoyage de tapis

Sur le net, on peut voir de nombreux tutoriels sur le lavage de tapis. Certains sites déclarent détenir le secret d’un nettoyage de tapis efficace, mais en réalité, il existe plusieurs techniques applicables et elles ne se valent pas.

  • Le lavage à la main : la technique la plus ancienne, pratiquée dans les plaines berbères depuis des siècles par les tribus nomades et encore utilisée de nos jours sur toutes les gammes de tapis noués à la main en fils de laine ou de soie.
  • Le lavage à la machine : ce procédé moderne utilise une machine à laver spéciale tapis et peut convenir tant aux tapis de luxe en fibres naturelles qu’aux tapis modernes en fibres synthétiques.
  • Le nettoyage à sec : une nouvelle technologie au service des professionnels du nettoyage de tapis permettant de laver la pièce sans la mouiller.

Le lavage de tapis à la main, un savoir-faire préservé

Les tapis locaux noués à la main, en laine ou en soie reçoivent un traitement particulier en atelier de lavage. En raison de la finesse et la qualité de leur velours, ces tapis de luxe sont souvent lavés à la main, un par un.

Étape 1 : Le dépoussiérage

Deux solutions possibles :

  • Soit par battage : méthode utilisée par les anciens laveurs de tapis dans la province d’Izmir-Manisa de la Région Egéenne (dans la version moderne de cette technique, les tapis sont introduits à plusieurs dans une cage où ils sont débarrassés de la poussière grâce à un mouvement rotatif).
  • Soit par aspiration : méthode récente qui utilise des systèmes puissants d’aspiration comme les ventilateurs ou les aspirateurs pour récupérer la peluche, la poussière et les micro particules restantes dans le tapis

Note : la méthode de dépoussiérage par battage a perdu son attractivité ces dernières années au profit de la méthode de dépoussiérage par aspiration qui est désormais largement reconnue et utilisée. Toutefois, il faut savoir que cette phase de dépoussiérage peut être omise si le maître de lavage de tapis applique la raclette intensivement durant le lavage.

Étape 2 : le lavage

Le tapis est déployé sur une surface plane avant d’être mouillé. Un shampoing spécial Tapis noué à la main est appliqué avant de passer au brossage avec une brosse à poils souples pour purifier le tapis des saletés et des poussières.

Note : dans les temps anciens, dans la région Egéenne et plus tard dans la région d’Istanbul, on utilisait la méthode de « mare » qui consistait à superposer plusieurs tapis de différentes provenances, à brosser le tapis supérieur et laisser le frottement des poils faire le reste.

Étape 3 : le rinçage

Le rinçage intervient immédiatement après avec de l’eau claire puis le professionnel utilise une raclette dans un mouvement d’avant en arrière pour retirer rapidement l’eau savonneuse.  Il s’assure ainsi que le shampoing a bien pénétré dans le velours.

Note : L’utilisation de la raclette est une opération vraiment difficile que très peu de personnes maîtrisent. Seules, quelques entreprises familiales sont capables de proposer encore cette méthode ancestrale dans leur atelier de lavage et d’obtenir un résultat de qualité. Comme elle demande beaucoup de compétences, elle n’est pratiquée que sur les tapis de prestige.

Étape 4 : le séchage

Après le rinçage viennent l’essorage puis le séchage. Le tapis est séché à l’air libre sur un pendoir. Les possibilités de mélange ou de décoloration sont minimes si ce procédé est respecté dans son intégralité.

Comme nous l’avons déjà dit, l’expérience du maître de lavage de tapis est très importante dans ce cas précis. Des tisserands et marchands de tapis sont encore là aujourd’hui à reproduire les mêmes gestes. On reconnaît l’expérience et le savoir-faire d’un maître de lavage de tapis à son maniement de la raclette. Un bon raclage donne un tapis avec très peu de peluches en fin de cycle.

Le lavage de tapis à la machine, un savoir-faire complexe

Les machines de lavage de tapis peuvent avoir plusieurs formes et peuvent généralement laver plusieurs tapis en même temps. Ce procédé reste malgré tout complexe pour les apprentis et les novices, car il y a plusieurs étapes préalables :

Le dépoussiérage des tapis

C’est un processus qui consiste à enlever la poussière ancrée dans le tapis soit par battage dans la machine de dépoussiérage, soit par aspiration.

Le lavage du tapis

Un bon lavage de tapis à la machine commence par le choix du produit adéquat. Le shampoing de lavage doit avoir des qualités premium pour aider l’action de brossage. Justement pour cette étape, la technique contemporaine consiste à utiliser la machine de lavage automatique pour tapis. Les fabricants de machines de lavage de tapis industrielles ont ajouté plus d’une brosse pour un circuit de lavage continue et efficace.

Le rinçage du tapis

Il faut noter que la fonction « raclette » commence à être intégrée aux machines de lavages automatiques. C’est une des avantages de la mécanisation et de l’automatisation du lavage de tapis. Les résultats sur les tapis en fibres synthétiques sont excellents.

Le serrage de tapis

L’essorage des tapis est réalisé dans des machines de serrage de tapis (type chaudière ou type tube) tournant à une vitesse de rotation de 1500 à 2000 tours par minute. Ces machines peuvent accueillir selon le modèle et la marque, entre une à plusieurs tapis en même temps.

Le séchage du tapis

Pour le séchage, les tapis doivent être pendus sur des tuyaux en fer avec ouverture pour permettre la circulation de l’air. Cette méthode permet de serrer les nœuds.

Où trouver une entreprise de lavage de tapis ?

Si l’art du nettoyage de tapis est ancien, les techniques sont modernes et bien plus élaborées, utilisant des machines automatisées et des produits révolutionnaires. Il est important de noter que le processus en machine est à éviter sur les tapis faits main et en fibres naturelles. Le nombre de passages en machine et la mécanisation sont des procédés trop agressifs pour ce type de tapis.

Vous trouverez en France, quelques enseignes qui pratiquent encore le lavage traditionnel de tapis 100% à la main. Ce sont généralement des entreprises familiales qui transmettent le savoir-faire de génération en génération.

Afin de répondre à une clientèle de plus en plus exigeante, ces entreprises proposent également une prestation complète de lavage de tapis avec un accompagnement personnalisé. En plus du nettoyage de tapis, elles assurent entre autres :

  • L’enlèvement et la livraison du tapis à domicile
  • Le diagnostic du tapis
  • La restauration du tapis
  • Le contrôle qualité
  • L’emballage

En conclusion, le lavage de tapis est un savoir-faire ancestral qui utilise des techniques modernes, mais l’ensemble du processus doit toujours se dérouler sous la surveillance d’un expert. Le maître de lavage reste indispensable d’où l’importance de passer par une entreprise professionnelle dans le nettoyage de tapis surtout s’il s’agit d’un tapis de luxe.