Tapis orientaux : est-ce un bon placement financier ?

Vous cherchez une idée pour épargner vos sous intelligemment ? Les produits de placement financier classiques ne vous tentent pas trop ? Sachez que plusieurs solutions existent pour satisfaire vos besoins et que parmi elles, il y a justement les tapis orientaux. Connus pour être des éléments de décoration voire des pièces de collection, acheter un tapis d’Orient est maintenant considéré comme un investissement. Mais est-ce réellement un placement sans risque et quelle rentabilité peut-on espérer obtenir ? Toutes ces questions trouveront leur réponse dans l’article.

Le monde évolue de plus en plus vite. Voilà pourquoi, il est temps pour vous aussi d’apprendre comment investir autrement. En lisant ce guide, vous aurez accès à toutes les informations utiles sur les tapis orientaux en tant que placement financier.

Les marchés du tapis oriental : pas qu’aux grosses fortunes

Au début des années 2000, le marché du tapis a subi une mauvaise conjoncture économique. Certaines années étaient moins bonnes que d’autres en termes de volume de transactions. Comme dans tous secteurs en crise, les ventes étaient rares donc le marché du tapis recelait de très bonnes affaires pour les acheteurs. Côté vendeur, malgré une baisse générale des prix, les chances de réaliser une plus-value sur les ventes de tapis restaient élevées. Tout le monde y trouvait son compte.

La bonne nouvelle, c’est que le marché du tapis oriental, sous-entendu celui du tapis artisanal noué à la main d’excellente qualité, est relativement stable. C’est une tendance de fond tout comme la baisse des prix des tapis de prestige. Sans oublier le fait que la nouvelle génération d’acheteurs ne se focalise plus seulement sur les tapis antiques, mais s’intéresse également aux tapis de décoration, plus modernes et contemporains.

Les marchés du tapis au pluriel sont donc bien de circonstance, car il n’existe non pas un, mais deux marchés du tapis : celui des tapis de collection et celui des tapis de décoration. Et les tapis orientaux ne font pas exception puisque les pays producteurs de cette partie de la planète répondent toujours à l’appel : Iran, Turquie, Maroc, Inde, Chine, Pakistan, Caucase, etc…

La qualité des tapis anciens n’est plus à prouver. Mais moderne ne veut pas dire de mauvaise qualité. D’ailleurs, les tapis orientaux modernes qui intéressent les investisseurs sont toujours noués à la main et très bonne facture. Ils sont toujours traditionnels et artisanaux. La seule différence repose sur les motifs, les dessins et les coloris des tapis qui correspondent davantage aux goûts des acheteurs contemporains.

L’existence de ces tapis d’Orient plus récents devrait rassurer les acheteurs novices, car leur prix reste très accessible. Il n’est donc pas besoin d’être fortunés pour investir. Par contre, il faut être un peu plus malin, car le placement financier dans le tapis oriental n’est pas une opération sans risque. Découvrez dans le paragraphe suivant les différentes choses à savoir avant d’acheter votre tapis.

Acheter un tapis oriental pour placer son argent sans risque

Pour la majorité des Français, l’assurance-vie reste le meilleur produit d’épargne en raison de rapport bénéfice/risque très abordable. Il est pourtant possible de faire un placement financier sans risque dans le tapis oriental à condition de suivre quelques règles simples.

Selon les experts, le tapis d’Orient est un bon produit de placement financier au même titre que les crypto-monnaies, les NFT ou la conquête de l’espace. Mais en termes de sécurité de l’investissement, les tapis orientaux se classent plutôt dans la catégorie des biens immobiliers. Ils font donc partie de la liste des produits de placements financiers recommandés par les experts.

La principale règle est de s’informer et d’accroître ses connaissances sur les tapis de prestige. Les professionnels estiment qu’il est encore difficile pour un amateur de juger de la qualité d’un tapis. Ils sont pour la plupart, encore incapables de différencier un tapis persan d’un tapis berbère quelconque, de reconnaître un nœud ghiorse d’un nœud senneh.

Le recours à des experts est donc essentiel pour vérifier l’authenticité du tapis d’Orient et pour en estimer la valeur. Les maisons de ventes aux enchères mettent à la disposition des acheteurs comme des vendeurs de tapis, des experts dont le rôle est d’évaluer les pièces. Mais les magasins de tapis avec pignon sur rue et les entreprises de nettoyage et de restauration de tapis possèdent également l’expertise nécessaire.

Si vous désirez connaître les critères d’évaluation du tapis oriental qui seront pris en considération par l’expert, lisez le paragraphe suivant.

Les critères pour définir la valeur d’un tapis

Le prix du tapis d’Orient dépend de plusieurs critères : son origine (provenance géographique), les techniques utilisées (nouage à la main, tissage, manufacture), les matériaux utilisés (laine, soie, etc…), ses caractéristiques (les dimensions, la forme, les motifs, les couleurs) et son état général.

Pour gagner gros à la revente, il va falloir orienter votre choix vers des tapis prestigieux. Ce qui compte ici donc, c’est la méthode de fabrication. Les tapis orientaux ont la réputation d’être d’excellente qualité parce qu’ils sont faits main. Or, les techniques de nouage de tapis diffèrent d’un pays à l’autre et ne se valent pas. Les tapis en provenance d’Orient (Iran, Maroc, Turquie, Tunisie, Inde, Chine, Tibet, Caucase…) sont plus prisés que d’autres.

La densité du velours est un critère de qualité incontournable lorsque vous devez évaluer la rentabilité d’un tapis d’Orient. Un tapis comportement plus de 150 000 nœuds par mètre carré vaut cher. Certains tapis de luxe peuvent avoir jusqu’à 520 000 nœuds au mètre carré, ce qui leur confère une belle longévité.

Les matières premières sont inévitablement à surveiller de près, car dans une société de plus en plus tournée vers le bio et le développement durable, les fibres naturelles qui composent les tapis d’Orient traditionnels sont plus que bienvenues. La matière première est donc précieuse : soie, laine, coton. Notez que les couleurs aussi peuvent être d’origines végétales ou minérales.

Les grands tapis coûtent généralement cher. Le temps de fabrication est le facteur principal à prendre en considération ici. En effet, plus la taille du tapis est grande, plus sa conception a demandé de temps et de technique.

L’unicité des motifs et de dessins qui apparaissent sur le tapis oriental renforce sa valeur. Souvent, ces tapis racontent des légendes ou représentent des fêtes traditionnelles pratiquées dans les régions d’où ils sont originaires. Plus il y a de détails, mieux c’est.

L’âge et l’état du tapis sont deux critères intimement liés. Il est intéressant de les mettre en perspective, car certains tapis anciens mal conservés peuvent valoir plus cher que des tapis neufs en bon état. De même que des tapis anciens bien conservés peuvent se vendre plus cher qu’un tapis ancien restauré.

Notez que la plupart du temps, un tapis ancien d’Orient a presque toujours été restauré. La qualité de la restauration peut aussi lourdement peser sur la balance. Une mauvaise restauration peut ruiner le tapis et donc par conséquent, votre investissement financier. Voilà pourquoi, avant de revendre votre tapis, il est judicieux de le faire passer entre les mains d’un professionnel qui réalisera un diagnostic, une restauration dans les règles de l’art et même un forfait nettoyage.

Une restauration bien faite ne devrait pas altérer la valeur marchande du tapis. Certains professionnels sont capables en effet, de rapiécer des tapis, de recoudre des franges, de poser de nouvelles lisières, d’enlever des taches tenaces, de combler un trou béant dans le tapis sans que cela ne soit visible. Seuls des yeux aguerris d’experts peuvent repérer les zones qui ont subi une réparation sur le tapis de luxe.

Cette estimation vous permet de revendre votre tapis d’Orient à un meilleur prix. Il faut savoir que le tapis de prestige est comme le vin, sa valeur augmente avec l’âge. Plus le temps passe, plus le tapis devient cher comme un dépôt en banque. Le tapis de luxe bien conservé devrait donc vous rapporter une jolie plus-value à la revente.

Le tapis oriental : un investissement rentable

Un investissement est rentable quand il est capable de produire un nouveau profit. On l’a vu précédemment, les tapis orientaux prennent de la valeur avec le temps et n’en perdent pas. Ce sont donc des produits de placements financiers à forte rentabilité et parfois même, c’est le jackpot, car il arrive que les retombées financières dépassent les espérances. Certains tapis sont vendus à des prix 10, 100 ou 1000 fois plus élevés que les prévisions les plus optimistes.

Ce genre de cas apparaît souvent lorsque plusieurs collectionneurs de tapis passionnés se disputent l’achat d’un tapis rare et exceptionnel. D’ailleurs, ces prix pharaonesques sont le plus souvent enregistrés lors de ventes aux enchères organisées par des maisons réputées comme Christie’s ou Sotheby’s. Le record du tapis le plus cher au monde revient d’ailleurs à un tapis kerman datant du XVIIème siècle : le tapis Clark Sickle Leaf. Il a coûté 33.7 millions de dollars à son nouveau propriétaire et il est toujours dans un excellent état de conservation.

Le tapis ancien le mieux conservé du monde est le tapis sacré d’Ardabil. Il est persan et sa fabrication remonte au XVIème siècle. Son prix d’achat était de 3000 dollars, mais son vieil âge et sa parfaite conservation en fait un tapis inestimable, aujourd’hui jalousement exposé dans le musée Victoria and Albert à Londres.

Étant donné qu’il s’agit d’un petit pourcentage des tapis mis en vente sur le marché, cette section s’adressait surtout aux collectionneurs qui achètent pour se faire plaisir et pour l’amour de l’artisanat oriental. D’ailleurs, un collectionneur de tapis peut parfaitement être un investisseur de premier plan. Mais qu’en est-il donc de l’investisseur du dimanche ?

Acheteur de tapis oriental : collectionneur ou investisseur ?

Cet article cible essentiellement les acheteurs de tapis oriental qui souhaitent devenir des investisseurs sérieux dans ce domaine. Toutefois, on ne peut pas vraiment oublier que le tapis de prestige est avant tout une affaire de passionnée. Cela ne veut pas dire qu’un amateur de tapis ne peut pas réussir en investissant dans le tapis. Il doit seulement être plus vigilant et s’informer des dernières nouveautés. Il doit au moins avoir un minimum de connaissance et s’entourer des bonnes personnes.

Les tapis orientaux fabriqués à la main selon le savoir-faire artisanal sont très résistants et durables, faisant d’eux des tapis rares et exceptionnels. Les nœuds faits à la main sont quasiment impossibles à imiter et les motifs uniques donnent encore plus de valeur au tapis. Pour éviter de se faire arnaquer et dénicher la perle rare, vous savez donc ce qui vous reste à faire.

 

Le tapis de prestige représente un investissement financier important. Il faut seulement retenir qu’un bon investisseur travaille avec des collaborateurs qui ont l’expertise du domaine. En conclusion, maintenant que vous êtes incollable sur le sujet, n’hésitez plus et lancez-vous.