Tapis Kilim Anciens, Traditionnels et Vintage

Le succès commercial des tapis Kilims modernes occasionne une fascination débordante pour cet objet authentique, unique et original. Les amateurs de tapis de valeur sont particulièrement attirés par les versions anciennes, traditionnelles ou encore vintage. Découvrons les différences fondamentales entre les Kilims anciens, traditionnels et vintages avant d’analyser les caractéristiques du tapis.

Comment reconnaître les Kilims anciens ?

Ce sont les couleurs qui permettent vraiment de différencier les Kilims anciens des Kilims modernes. En effet, les laines des tapis anciens étaient teintes avec des colorants naturels à base de plantes ou de minéraux. Ils possèdent donc une farandole de couleurs chatoyantes (orange, rouge, bleu, blanc, gris, jaune, etc…).

Ces couleurs sont néanmoins moins vives que celles des Kilims modernes utilisant déjà des colorants chimiques. Les couleurs naturelles appliquées sur les fibres naturelles comme le coton, la laine ou la soie se ternissent avec le temps et la lumière. On peut constater par exemple que le bleu devient gris, le rouge devient pâle avec un aspect « poudré ».

Sachez que la plupart des Kilims anciens ont été tissés avant 1950. Il faut néanmoins rappeler que les tapis anciens étaient des pièces uniques, fabriqués pour un usage particulier et sur mesure. N’ayant pas été tissé à des fins commerciales, il n’existait donc pas de déclinaisons ni de variantes en termes de dimensions ou de formes. Ces Kilims sont donc toujours rectangulaires avec des longueurs entre 232cm et 283cm ainsi que des largeurs entre 152cm et 184cm.

L’authenticité du Kilim ancien fait son charme. Cependant pour un Kilim en bon état général de près de 50-70 ans en laine teinté avec du colorant végétal et intégralement tissé à la main, l’estimation est compliquée. Les prix sont rarement affichés sur les sites de ventes de tapis Kilims anciens. Au moment de l’achat, il est impératif de demander un certificat d’origine et d’authenticité.

L’authenticité des Kilims traditionnels

Les motifs d’un tapis Kilim traditionnel original s’inspirent du quotidien des tribus nomades. Dans le nord de l’Afrique ou Orient, les tapissiers aimaient y inscrire leur histoire avec des symboles et des motifs. Il est possible par exemple, que les motifs d’un Kilim soient juste copiés sur des poteries ou de vanneries. Chaque tribu et chaque famille de tisserands apportait donc une certaine touche d’originalité. Les différences pouvaient tenir à de petits détails pointus qui apportent une ambiance orientale à la maison.

Le tissage à la main traditionnel est une technique qui garantit la solidité, la résistance et la durabilité du tapis Kilim. Ces techniques de tissage se transmettent de génération en génération. Certaines sont multicentenaires. On peut ainsi les différencier facilement des Kilims authentiques de fabrication ancienne utilisant des techniques de tissage traditionnelles. Il faut par exemple compter en moyenne 250 000 nœuds au m² avec un tissé à la main.

Sur les tapis traditionnels, on peut retrouver en effet des bandes de couleurs rectilignes avec des formes de rectangles ou de losanges en continu comme on peut le voir sur les Kilims persans. Chaque famille et chaque tribu possédait son propre style.

Dans la technique de tissage traditionnelle des Kilims, une alternance du tissage à plat et du tissage à relief permettait d’obtenir des tapis élégants et esthétiques. Légers et confortables, les Kilims traditionnels étaient souvent destinés à orner les murs et les sols des tentes et des yourtes. Le tissage à la main consiste à enrouler le fil de décor autour de la trame et de la chaîne comme on peut rencontrer sur les Kilims turcs. La Turquie a en effet une longue tradition dans le tissage de Kilims et qui sont vendus sous différentsnoms (Kars, Van, Balkan…).

Le succès des Kilims Vintage

Les Kilims vintage connaissent un succès grandissant notamment en raison des dessins minimalistes. Les formes géométriques ne sont plus régulières ni formatées. Désormais, plusieurs rectangles de différentes tailles et couleur peuvent se côtoyer sur un velours. Ces tapis sont parfaits pour les intérieurs modernes. Richement coloré, le tapis Kilim Vintage n’aura aucun mal à s’intégrer dans un décor de style contemporain. Les Kilims de ce style peuvent être placés au mur comme un tableau ou utilisés comme couvre-lit. On peut aussi les installer au choix à l’intérieur comme à l’extérieur.

Cette fois-ci, les tapis « vintage » Kilims gardent les traditions locales, mais se déclinent en plusieurs tailles et existent en format rectangulaire, carré ou rond. Avec la possibilité de commander des Kilims sur mesure, vous pouvez avoir des tapis de couloir ou des jetés de lit. Ces Kilims Vintage sont parfaits pour créer une ambiance cocooning dans différentes pièces de la maison.

La méthode de fabrication du Kilim est assez particulière. Le tissage à la main confère une grande solidité au tapis. L’authenticité du Kilim est son charme. Les marchands de tapis spécialisés dans le Kilim proposent généralement des collections complètes de tapis Kilims. Le prix peut varier en fonction de la taille et des origines du tapis. L’autre avantage du Kilim Vintage est qu’il dispose d’une belle épaisseur (environ 10 mm) le rendant très confortable. Il est également réversible ce qui permet de le retourner en cas de besoin.

Le tapis Kilim en tant que support textile fournit des thèmes traditionnels orientaux qu’il est facile de remettre au goût du jour dans une maison de style contemporaine. Tous ces paramètres et ces caractéristiques détaillées production artisanale des peuples de tisserands nomades vont aider à mieux choisir le Kilim.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *