Technique de dégraissage d’un tapis

Que ce soit sur un tapis de valeur ou une moquette, la tâche de graisse provoque une auréole très inesthétique et difficile à enlever. La technique de dégraissage va dépendre de la matière du tapis et de la nature de la tâche.

La technique maison

Si la graisse est d’une texture assez compacte, agissez rapidement en raclant la graisse (mayonnaise, beurre, etc…) avec un ustensile pour éliminer un maximum. S’il s’agit de la graisse alimentaire type sauce (ketchup, sauce barbecue, etc…), et qu’elle est encore récente et fraîche, la première réaction est toujours d’absorber le maximum de liquide avec du papier absorbant ou une éponge sèche.

La méthode classique est celle qui utilise un mélange de talc et de terre de Sommières sans frotter. Il faut asperger la tâche de cette poudre, de le laisser agir avant d’aspirer. Si le tapis est sale, profitez-en pour le dépoussiérer intégralement afin de vérifier les différences de tons dans les couleurs. Tamponnez ensuite la tâche d’huile ou de gras avec un chiffon imbibé d’eau savonneuse (du savon noir de Marseille) avant de rincer.

La technique professionnelle

Si la tâche de graisse date de plusieurs jours, qu’elle est visiblement sèche et profondément incrustée, il vaut mieux procéder à un nettoyage traditionnel chez un professionnel. En effet, les fibres naturelles collées par la graisse pourraient s’arracher si l’on tente une technique maison.

Il ne faut pas hésiter à prendre l’option « professionnel » lorsque votre première tentative a échoué. Avec le temps, l’apparition d’une auréole jaunâtre ou brunâtre est parfois inévitable. Dans ce cas, le nettoyage à sec est indispensable. Il convient parfaitement au tapis en fibre naturelle qui apprécie peu les produits agressifs.

Choisissez judicieusement votre professionnel du nettoyage afin de garantir de bons résultats sans risquer d’endommager votre précieux tapis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *