Zoom sur l’expression “Marchand de tapis”

Le terme de « marchand de tapis » est communément utilisé pour désigner celui qui vit du commerce de tapis. Après avoir connu une longue traversée du désert, il gagne à nouveau ses lettres de noblesse grâce à un regain d’intérêt pour la profession et pour les tapis.

D’où vient l’expression « marchand de tapis » ?

Le « marchand de tapis » pouvait être un négociant qui tient une boutique comme il peut être un colporteur c’est-à-dire un vendeur de tapis ambulant qui faisait du porte-à-porte. Ce terme apparaît au début du XIXème siècle lorsque ce métier était très répandu. Le commerçant de tapis était alors connu comme un professionnel qui marchandait beaucoup ses produits.

Bien plus tard, le terme « marchand de tapis » prit une connotation péjorative faisant référence aux commerciaux peu scrupuleux qui cherchaient à vendre à tout prix. La profession de marchand de tapis a beaucoup souffert de ce cliché réducteur.

Le métier de marchand de tapis aujourd’hui

Aujourd’hui, la profession est reconnue et respectée. Grâce à un savoir-faire ancestral et des connaissances riches sur le tapis, un « marchand de tapis » est désormais considéré, comme un expert à qui l’on fait appel pour estimer des tapis anciens.

Le métier de « marchand de tapis » ne se résume d’ailleurs plus à la vente uniquement. Il évolue et propose parfois le nettoyage ou encore la restauration de tapis. Il se spécialise et développe des compétences. Face à une clientèle de plus en plus exigeante, ce professionnel s’améliore et se concentre davantage sur la qualité de ses produits et sur celle des mains-d’œuvre. Le marchand de tapis moderne vit également avec son temps puisqu’il se digitalise et compose avec la vente en ligne pour proposer ses tapis à un public plus large et plus connecté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *