Peut-on réparer un tapis déchiré, brûlé, abîmé… ?

Le tissage d’un tapis n’est pas un travail de paresseux parce qu’il est vrai que réaliser un tapis est une tâche qui demande beaucoup de minutie et d’habileté. De plus, la difficulté du travail est multipliée par cent lorsque le tisseur est amené à fabriquer un tapis à motifs ou à dessins sur toute son étendue.

Tout d’abord plus les motifs d’un tapis sont complexes et étalés sur sa surface, plus il a de la valeur. Ensuite, plus le tapis est de grande taille, plus il est cher puisqu’il a fallu beaucoup de temps au tisseur pour l’avoir achevé. Et enfin, un tapis fait main coûte beaucoup plus cher qu’un tapis produit en industrie.

Le tapis le plus cher vendu aux enchères à New York est un objet d’art islamique pour la somme de 33.76 millions de dollars. Cette pièce exceptionnelle a appartenu à la comtesse de Behague. L’on se demande si jamais ces tapis de valeur se mettaient à déchirer ou trouer par nos cigarettes et nos talons aiguilles, sont-ils réparables ?

Bien que de petits trucs et astuces soient présentés dans les magazines ou sur internet pour réparer nos vieux tapis de valeur, il est toujours préférable de demander l’avis des spécialistes. Laissons parler les experts !

Certaines pièces sont irréparables

Il est impossible de réparer un tapis abimé jusqu’à la corde. Lorsqu’un expert affirme après une visite d’expertise que le tapis est irréparable, le tapis sera placé en conservation dans une galerie d’art ou bien dans un musée.

Puisque dans ce cas, on ne pourra plus le solidifier en le doublant ou bien en faisant passer des fils dans les parties usées, déchirées ou mitées. Cela concerne les tapis anciens décoratifs, mais s’il s’agit d’un tapis industriel bon marché, il vaut mieux en acheter un nouveau, de toute façon les tendances déco changent et les tapis sont de plus en plus abordables.

Dans ce cas, il ne faut pas se laisser faire par des escrocs puisque ce genre de personne n’hésitera pas à proposer le coup de la laine liquide en barbouillant les parties abimées par un coup de pinceau.

Ce qu’il faut savoir c’est que réparer un tapis demande du temps à raison de cinq mois de travail par m² et non de 10 minutes de coup de pinceau.

Réparer des tapis déchirés

La restauration et réparation de tapis est une tâche difficile, voire impossible puisqu’elles demandent des compétences techniques, de la patience et beaucoup de minutie. Mais surtout de la connaissance historique concernant sa réalisation notamment : l’origine, les matériaux et teintures utilisés ainsi que les techniques particulières.

Lorsqu’il s’agit d’un tapis ancien de valeur, rien ne vaut l’intervention des mains des experts. Pour cela, avant la réparation, une expertise s’impose au préalable pour l’évaluation de la nécessité de la remise en état.

Selon les professionnels, si la restauration du tapis n’accède pas 50% de sa valeur post réparation, cela s’avère inutile ; en effet c’est à l’expert de déterminer la valeur du tapis après sa restauration.

Après l’expertise, si le tapis est réparable, celui-ci redessinera d’abord les motifs à réparer, et ensuite il procèdera au retissage à l’identique en l’effectuant à la main avec les fils dans les couleurs correspondantes chaîne après chaîne et millimètre par millimètre.

Restaurer des tapis abimés

restaurer tapisDe même que pour les tapis déchirés, les professionnels qualifiés dotés d’un savoir-faire exceptionnel et d’expériences sauront redonner une deuxième vie aux tapis dont les bords ou les franges sont abîmés.

En plus des trous, la restauration des lisières abîmées est aussi fréquente quant à la remise en état d’un tapis. Bien que les bords d’un tapis soient toujours renforcés lors de sa fabrication, les fils épais enroulés ou noués en franges qui les constituent ont souvent tendance à s’user au fil du temps. Cela dépend en fait de la qualité des matériaux utilisés par son fabricant.

La réparation consiste à dérouler et réenrouler en cas de déroulement des fils ou si l’usure concerne les nœuds aussi bien au niveau des points d’arrêts qu’en plein milieu. Lorsqu’il s’agit de franges abîmées, il consistera à les remplacer en les dénouant et en les renouant pour éviter que les fils ne se défiloche pas, et ce avec des fils de même nature que ceux d’origine.

Il faut noter que la réparation de tapis à lisières abîmés soit plus onéreuse que la restauration de tapis troués ou déchirés même s’ils s’agissent tous les deux d’un travail manuel. Cela se justifie en effet de la longueur du fil à utiliser pour la reconstitution des bords d’une part. Mais d’autre part, raccorder les liens entre les chaînes prend plus de temps pour avoir un résultat impressionnant.

Remettre en état les tapis brûlés

Combler les trous d’un tapis brûlé par les cigarettes consiste à refaire toutes les trames, les chaînes et le velours afin de constituer des liens munis de soie ou de laine dans les 10.000 coloris existants dans le monde entier.

Toutefois, comme tous travaux de réparation et de réparation, le temps de travail et le prix dépendent du serrage des mailles du tapis. Par exemple, une société spécialisée dans la restauration et réparation de tapis ont mis huit heures pour combler un trou de la taille d’un citron pour un montant de 600 euros.

Cependant lorsque le réparateur s’en tient à la méthode du canevas rapporté, la prestation revient moins chère puisque même si l’endroit du tissu retrouve son originalité, sur les traces réparées sont toujours visible à l’envers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *