Tuto : Comment réparer les lisières d’un tapis ?

Un tapis noué main présente l’avantage de pouvoir être réparé. Les bords du tapis également appelés « lisières » peuvent s’abîmer et s’effriter. Les lisières sont des zones très fragiles qui nécessitent souvent une intervention rapide dès les premiers signes de fatigue.

Astuces et conseils pour border un tapis au point noué

La reconstitution des lisières d’un tapis demande non seulement du temps, mais aussi un certain savoir-faire. La première étape consiste à procéder au découpage de l’ancienne lisière abîmée. Il faut ensuite coudre les nouvelles bordures latérales à la main à l’aide d’un fil spécial et d’une aiguille à tapisserie. Il s’agit le plus souvent d’un surjet très serré qui permet de rabattre les bords du tapis.

Les tapis épais sont les plus difficiles à travailler. Afin d’éviter les lisières effilochées, on finit la réparation en réalisant des points d’arrêt. Certaines personnes aiment l’idée de consolider et de protéger leur tapis en ajoutant un sanglage par bande de cuir sur les longueurs du tapis.

Vos outils et nos conseils pour réparer une lisière de tapis

Munissez-vous des outils indispensables du tapissier garnisseur comme l’aiguille courbe, l’aiguille droite, le carrelet droit à une ou deux pointes, le chasse-clou, une paire de ciseaux de garnisseurs, un ciseau à bois, un ciseau à dégarnir coudé, des houseaux, un maillet en bois, des semences ou clous à tête plate, un tire-sangle et un tire-crins.

Causée par des passages fréquents et par le temps, la restauration des lisières d’un tapis est le type de réparation que l’on doit confier normalement à un expert pour obtenir le meilleur résultat possible. Faire réparer un tapis authentique traditionnel est très onéreux. Il convient donc de faire estimer son tapis par un expert et évaluer le coût de l’opération avant de décider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *