Tuto : comment entretenir les lisières d’un tapis d’Orient ?

Les lisières d’un tapis d’Orient sont exécutées suivant des techniques traditionnelles très efficaces. Mais il arrive qu’avec le temps, les points d’arrêt faiblissent et se détachent tout naturellement. Pour éviter de les perdre, il convient de les vérifier régulièrement et de réparer aux moindres signes de relâchement. Dans le cas où les dégâts sont déjà irréversibles, une restauration s’avère indispensable. Pour éviter d’en arriver à ce point, voici quelques astuces tutoriels pour prendre soin des lisières de votre tapis d’Orient.

La lisière effilochée : un type de dégât courant sur un tapis

Quelle que soit l’origine, l’ancienneté ou la provenance du tapis, on est souvent toujours exposé aux mêmes problèmes au moment de la restauration. Parce qu’elle est en bout de chaîne, il n’est pas rare que la lisière se défasse sur tout ou une partie seulement de la bordure du tapis.

Le tapis d’Orient subit de nombreux dégâts courants comme les tâches dues à des incidents ménagers ou encore les brûlures. Généralement, ces dangers s’attaquent au velours même du tapis. Mais pour la lisière qui est un sujet délicat et serré, l’usure est souvent la principale cause.

Quand le tapis d’Orient est posé au sol dans une zone très fréquentée de la maison, la lisière finit par s’abîmer avec le temps. Dans ce cas précis, il vaut mieux éviter les manipulations trop agressives et repousser la date du nettoyage de votre tapis. Même si vous utilisez une technique de lavage traditionnelle, le tapis ne résistera pas et les dégâts sur la lisière peuvent s’empirer. Les dégâts sur une lisière peuvent être minimisés à condition de s’en occuper rapidement.

La réparation de la lisière d’un tapis

La lisière est une sorte de couture faite à la main avec des laines de couleurs et qui a la même fonction que les ourlets d’un pantalon ou d’une chemise : elle permet d’éviter que les trames ne se détachent de la chaîne formée de fils verticaux et parallèles. Une lisière effilochée peut être remise en état en suivant quelques conseils et en prenant soin de s’équiper correctement.

VOIR AUSSI  Techniques de coloration

Vos outils

Pour commencer, il faut se munir d’un lot d’aiguilles à tapisserie et d’un fil de laine spécial dans la couleur dominante de votre tapis, d’une paire de ciseaux garnisseurs couramment utilisés par les restaurateurs de meubles professionnels, d’un maillet en bois pour maintenir les bords du tapis bien droits, des clous à tête plate, de tire-sangle et de tire-crins. La plupart de ces outils sont disponibles dans le commerce.

Les étapes de la réparation

Étape 1 : clouer le côté opposé à celui où vous commencez le travail de réparation sur un maillet en bois à l’aide des clous à tête plate. Avec un tapis noué à la main, faites preuve d’une grande délicatesse, car une mauvaise manipulation pourrait vous amener à refaire toute la trame de votre tapis (retramage) et dans ce cas, il faudra s’adresser à des experts en nouage de tapis.

Étape 2 : découper l’ancienne lisière abîmée en utilisant une paire de ciseaux coudée pour dégarnir les angles

Étape 3 : rabattre les bords du tapis (comme on fait un ourlet) avant de coudre les nouvelles bordures latérales à la main avec le fil de laine extra-fort pour l’ameublement et l’aiguille droite ou courbée selon la situation. La couture à réaliser doit être très serrée comme pour un surjet. Plus le tapis est épais, plus cette étape s’avèrera difficile.

Étape 4 : pour une finition dans les règles de l’art, la réparation se termine par la réalisation d’un point d’arrêt. Il est possible de faire des surpiqûres solides pour les angles. Pour donner de la personnalité à votre tapis, vous pouvez choisir un fil de laine d’une couleur différente du tapis pour jouer sur l’effet de contraste.

VOIR AUSSI  Les tapis, symbole du luxe

Étape 5 : En option, vous pouvez rajouter une bande de cuir sur les longueurs du tapis pour sangler et consolider la couture. Pour se faire, découper les bandes de cuir au cutter selon la longueur de chaque côté du tapis. Pour les fixer sur le tapis, vous avez le choix entre la colle et la couture. Méfiez-vous de la rapidité du séchage de la colle spéciale qui ne permet pas toujours de corriger une erreur.

La lisière à franges souffre beaucoup dans les lieux de fréquents passages. Les franges qui sont les extrémités visibles des fils de chaînes aux extrémités du tapis peuvent compliquer le travail de remise en état. Si vous voulez sauver un tapis à franges dont les lisières s’effritent, il faudra songer à une solution pour les franges arrachées. Vous pouvez très bien profiter de la réparation de la lisière pour insérer et coudre de nouvelles franges.

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

La reconstitution de la lisière de tapis est un travail difficile et de longue haleine, qui demande du temps et un certain savoir-faire. C’est le genre de réparation qu’il est préférable de confier à un professionnel si l’on veut obtenir un résultat impeccable.

Un restaurateur de tapis réalisera un devis qui se calcule au mètre linéaire pour les interventions sur les lisières. Ce coût peut être majoré en fonction de l’épaisseur de la matière de tissage. Afin que vos dépenses restent raisonnables, emmenez le tapis chez le réparateur professionnel aussitôt que les premiers signes d’altération apparaissent. Cette option est donc vivement recommandée surtout si vous avez un tapis de grandes dimensions ou un tapis de luxe.